“C’est une ville méga étendue, il faut faire parfois quelques heures de transport en commun pour changer de décor. Et pour le coup, j’ai eu de la chance, ma guide personnelle et normande qui plus est aime beaucoup Busan m’a montré pas mal de choses, comme Gamcheon Culture Village, un quartier d’anciens réfugiés de la Guerre de Corée qui devait être rasé mais réhabilité grâce aux artistes locaux, le marché de Jagalchi, plus vieux marché aux poissons de la ville avec des animaux assez étranges, mais aussi les temples ou encore Gyeongju, l’ancienne vallée des rois où j’ai vu des scènes quotidiennes trop mignonnes ! Pas mal de moyens de transport aussi, c’est fort cocasse.”