Didrik : un produit 100% manche !

Didrik est un jeune homme de 22 ans, originaire de Marcilly dans la Manche. Lorsqu’on lui demande de nous parler de sa région, il nous raconte ses pique-niques face au Mont-Saint-Michel au coucher du soleil.

C’est en s’installant en Belgique pour ses études de vétérinaire qu’il s’est rendu compte de la beauté de sa région et de la chance qu’il avait de vivre au milieu de ce paysage magnifique. Didrik estime qu’il a encore beaucoup de chose à découvrir de la Normandie, mais que son attachement envers cette région fera de lui le meilleur des ambassadeurs !

L’optimisme d’un viking

Positif et plein d’enthousiasme, Didrik n’est jamais à court d’énergie et de curiosité. Il pratique l’équitation depuis son enfance et s’est découvert, il y a plusieurs années, une seconde passion pour la photographie. A cheval ou derrière son objectif, il a pu découvrir davantage la Normandie : en participant aux championnats de France de saut d’obstacle ou en photographiant les événements de la Région. L’optimisme de notre Normand fait de lui un voyageur ambitieux et en pleine forme pour la conquête de l’Océanie et de l’Asie du Sud Est !

 

« J’aimerais découvrir la gastronomie du pays qui m’accueillera. Rien de mieux pour échanger avec les locaux et les Normands expatriés que de se retrouver autour d’une table et savourer des recettes traditionnelles, qui seront je l’espère pleines de surprises ! »

Venez découvrir sa vidéo

Parcours Océanie - Didrik

Ils l’ont précédé…

JEAN ET RAOUL PARMENTIER

Ces frères dieppois ont fait route vers l’Extrême-Orient avec une issue fatale.

Jean et Raoul Parmentier sont nés à l’aube du XVIe siècle, respectivement en 1494 et 1499 à Dieppe (Seine-Maritime). Jean étudie dans l’école de cartographie de Dieppe et devient expert dans la réalisation de cartes marines, mappemondes et globes avant de devenir navigateur. Il se rend à Terre-Neuve (située au large de la côte Atlantique de l’Amérique du Nord), en Guinée, aux Antilles et au Brésil.

Mais c’est en 1529 qu’il prend la route pour la première expédition française vers l’Extrême-Orient. Les deux frères arrivent aux Maldives alors le scorbut a déjà fait des ravages dans l’équipage. Jean décède le 3 décembre et est inhumé sur l’île de Tiku, Raoul meurt 5 jours plus tard.

JULES DUMONT D’URVILLE

Né à Condé-sur-Noireau (Calvados) le 23 mai 1790, Jules Dumont d’Urville est un explorateur emblématique à l’échelle nationale. 

Après ses expéditions en Europe, Jules Dumont d’Urville se voit confier une nouvelle exploration de la mer du Sud, aux commandes des corvettes l’Astrolabe et la Zélée. Sa première mission consistant à explorer l’Océanie, il part sur l’océan Pacifique afin de parcourir les côtes de la Nouvelle Guinée, la Nouvelle Zélande et d’autres îles.

Sa seconde mission sur place est de retrouver le lieu du naufrage de La Pérouse, explorateur français disparu lors d’un cyclone dans les îles Santa Cruz (îles Salomon) en 1788.

Grâce à ce voyage, Dumont d’Urville a pu effectuer la reconnaissance de 4000 lieues de côtes sur la Nouvelle-Irlande, la Nouvelle-Bretagne et la Nouvelle-Guinée, îles de l’actuelle Papouasie Nouvelle-Guinée. Il a également établi la position de 200 îles (dont 60 nouvelles), a cartographié les îles Loyauté (Nouvelle Calédonie), effectué un relevé des côtes de la Nouvelle-Zélande et procédé à l’exploration des îles Tonga et des Moluques. Tout cela débouchera sur la classification des îles en Mélanésie, Polynésie et Micronésie.