Nous avons plongé Jean-Charles quelques petites années en arrière afin qu’il évoque avec nous – et pour vous – ses souvenirs scolaires… ! Notre lauréat, qui partira à la conquête de l’Europe en septembre, a effectué sa scolarité dans l’Orne où il réside encore aujourd’hui : à l’école Maurice Gérard et au collège Louis Grenier de Mêle-sur-Sarthe, puis au lycée Jean Monnet, à Mortagne-au-Perche. Place aux souvenirs !

Quand tu étais à l’école, rêvais-tu de voyager ?

Je puise mes origines de la Grèce, par conséquent j’ai beaucoup entendu parler de ce pays durant mon enfance et j’avais envie d’y aller. Mais ce dont je rêvais le plus, et qui était malheureusement impossible, c’était de voyager dans le monde des Pokémon ! Depuis toujours je suis fan de cette licence, et quand on pense aventure à 7-8 ans il n’y a rien de mieux que cet univers !   

Quand tu étais au collège ou au lycée, où rêvais-tu d’aller ?

Depuis le collège et le lycée, je rêvais plus que tout d’aller au Japon. J’ai réalisé ce rêve en 2016, durant près d’un mois et demi.  

A la cantine, quel était ton plat préféré ?

Je dirais le couscous, dommage qu’il n’y en avait qu’une fois par an ! 

Comment te voyais-tu, adulte ?

Depuis que je suis gosse, j’ai toujours rêvé d’être quelqu’un. Devenir quelqu’un, c’était avant tout acquérir une notoriété, marquer mon siècle ! Aujourd’hui, je suis un peu plus terre à terre, convaincu que le bonheur est quelque chose de bien subtil qu’il n’y parait. En revanche, j’aimerais toujours marquer ce siècle en résolvant les problèmes majeurs que nous devons affronter (notamment environnementaux).

Quelle était ta matière préférée, et pourquoi ?

L’histoire-géographie !  Car notre monde est passionnant, l’humain le rend extrêmement complexe et l’histoire nous permet d’appréhender au mieux demain… C’est cette matière qui m’a fait aimer notre territoire, la Normandie et plus généralement la France !  

Quel est ton plus beau souvenir d’école, de collège ou de lycée ?

À l’école, c’est évidemment tous les moments passés à jouer pendant la récré aux cartes Pokémon, aux « stacks » Pokémon, à échanger, à faire des combats, et surtout à arnaquer mes camarades. Que de bons moments ! Et puis les parties de « Policiers / Voleurs » aussi. C’était l’occasion de briller dans la cour de récréation !  Au collège… Tout est à garder ! Ce fut 4 années de bonheur total, les meilleures bêtises de ma vie, que je referais avec grand plaisir ! Je garde en particulier de supers souvenirs de nos matchs de foot durant les récréations, des « tours » de cour de récréation ou encore des arnaques sur le jeu « Dofus ». Eh oui, encore des arnaques… 

Quelle était ton sport préféré ?

Le badminton !  

Quel est le premier livre que tu aies lu et le premier film que tu aies vu ?

Je n’étais pas un grand lecteur… le premier « vrai » livre que j’ai dévoré, c’était Harry Potter 7, je devais être en fin de collège / début lycée. Quant au film, c’était Pokémon : Mewtwo contre Mew ! Ce film a marqué toute notre génération 90’s ! Encore aujourd’hui, je le regarde avec le même plaisir.   

Faisais-tu partie d’un club ou d’une association ?

Je faisais du tennis en club, j’étais par ailleurs JSP (jeune sapeur-pompier) avec le collège.  

Quelle option langue as-tu suivie ? Allemand, espagnol… ?

Allemand LV2…de la 4ème à la terminale. J’en garde un souvenir ému. 

As-tu déjà été collé ?

Évidemment ! Jamais au lycée, mais au collège trois fois, je crois. Dont une fois non méritée.  

Avais-tu déjà voyagé pendant tes études, lors de voyages scolaires par exemple ?

Jamais de voyage à l’étranger durant tout mon cursus scolaire, et c’est l’un de mes regrets. Seulement une semaine au ski en seconde.  

Quel était ton ou ta prof préféré(e) ?

Monsieur Dhail ! Un excellent prof d’histoire-géographie qui m’a beaucoup marqué, et qui m’a sans doute influencé dans mon souhait de devenir enseignant durant quelques années.   

Pourquoi aimes-tu voyager ? Qu’est-ce qui t’a donné envie de voyager ?

J’aime voyager car je suis avant tout attaché à mon pays. Néanmoins pour l’apprécier à sa juste valeur, je pense qu’il est nécessaire d’aller voir ce qui se passe ailleurs. C’est grâce à ces séjours hors des frontières que l’on se rend compte de la chance que nous avons d’être nés ici. Ce qui m’a donné envie de voyager, c’est sortir de ma zone de confort, voir comment est la vie ailleurs, m’en inspirer. Ma philosophie c’est vraiment d’exporter ce que nous faisons de mieux ici ailleurs, et vice versa importer des bonnes idées de l’étranger chez nous.  

Pour finir, as-tu une anecdote rigolote sur tes études à nous partager ?

Je suis particulièrement fier du jour où, en 3ème, alors que nous devions terminer les cours à 13h et non 12h30, j’ai changé l’heure sur ma montre et ai convaincu notre professeure de Français qu’il était bien l’heure de nous laisser sortir, alors qu’il devait rester en vrai un bon quart d’heure. La sonnerie ne sonnant pas à 13h, et étant un élève de confiance, le subterfuge fonctionna à merveille !  

Ce jour-là, j’ai compris qu’il ne fallait jamais faire confiance à un élève. Grâce/à cause (?) de cette leçon que j’ai donné à mon ancienne prof, je suis particulièrement vigilant sur les horaires avec mes élèves, et ne les laisse jamais sortir, même 30 secondes en avance.

Je crois que le pire dans tout ça, c’est que je n’ai même pas été collé. J’ai vraiment eu des profs supers sympas !