Ton style c’est plutôt les épices par milliers, les pagodes ou le bien-être spirituel ? Pars en direction de la mirifique Asie et ses odes enchanteresses !

L’Asie… Rien qu’à l’évocation de son nom ton esprit s’est déjà envolé à des milliers de kilomètres, où les odeurs se mêlent et les plaisirs se lient. Quoi de plus naturel lorsque l’on songe à ce continent au passé historique passionnant, à ses populations charmantes et ses paysages divins…

Ferveur japonaise, étonnements chinois, authentique Mongolie, divine Corée… Il ne tient qu’à toi de faire de ce voyage asiatique une épopée fantastique, parenthèse enchanteresse dans un monde de finesse. Pars à la découverte de la Grande Muraille de Chine, des relaxants temples d’Angkor ou de l’effervescente Singapour… La douce Asie te tend les bras, il ne te reste qu’à choisir.

Alors, vers quoi partiras-tu ? Le si romantique Taj Mahal ne te laissera sans aucun doute pas de marbre. Pour te remettre de cette dose d’amour à l’état pur, tu pourras poursuivre ton périple pour atteindre le Gange, ce fleuve aux mille vertus qui s’écoule au pied de l’Himalaya. D’ailleurs, seras-tu suffisamment intrépide pour oser y grimper ?

Tu sais que le pâté impérial n’a rien à voir avec la charcuterie ? Tu sais distinguer à l’oeil nu le curry du cumin ? Tu as déjà vu l’épisode final de Dragon Ball Z (soit le n°291) ?

Tu es fait pour partir à la découverte de l’Asie ! Candidate en ligne et montre-le nous !

Il t’a (presque) précédé…

RENÉ-ROBERT CAVELIER DE LA SALLE

Né à Rouen en 1643, René-Robert Cavelier de la Salle est un explorateur Normand qui a parcouru l’Amérique du Nord.

Cavelier de la Salle a marqué l’Histoire pour ses découvertes américaines. Mais il faut savoir qu’en arrivant à Montréal en 1667, il a pour but de trouver un fleuve qui se jetterait dans une mer conduisant à la Chine.

Il part donc en expédition avec cet objectif le long de l’Ohio ainsi que sur les bords du lac Ontario. L’expédition sera un échec retentissant par manque de préparation, à tel point que certains s’en moqueront au point de surnommer Saint-Sulpice “Lachine”, nom conservé à l’heure actuelle par l’arrondissement de Montréal !