Elisa, partie à la rencontre des Normands en Afrique, a le plaisir de raconter son périple de manière privilégiée à des élèves de premières et de BTS du lycée Arcisse de Caumont, à Bayeux, dans le Calvados.

“J’ai d’excellents échanges avec le lycée Arcisse de Caumont de Bayeux (…) Pascale Cotensin travaille avec ses premières et ses BTS sur le projet, ils sont super emballés”

S’il lui a été impossible de se déplacer avant son départ à la rencontre des élèves de l’établissement bayeusain, Elisa communique régulièrement avec Pascale Cotensin, professeur de lettres modernes qui pilote le travail sur le projet Normands autour du monde avec des premières et des BTS.

L’idée ? Aborder avec les premières, le voyage et ses apports, à travers les retours d’Elisa, et le regard sur les femmes dans les pays traversés, dans le cadre du cours de culture générale, qu’elle dispense aux BTS.

Un projet pédagogique qui s’intègre notamment dans la partie du programme intitulée “Découverte du monde et pluralité des cultures.” Les attentes ? Connaître le regard porté par Elisa sur la culture du pays et échanger avec elle autour de sa perception, en rapprochant cette action du projet Erasmus+ porté par le lycée dont les thème est “les discriminations liées au genre.”

“La route a été longue et fatigante mais je suis frappée par l’accueil et la gentillesse des Marocains ! Je n’ai jamais vu ça ! J’ai eu l’occasion également d’échanger très ouvertement sur des sujets que je pensais épineux, notamment la religion. Passionnant, enrichissant, bouleversant même, je me souviendrai toute ma vie de ce moment. Le choc de culture est bien présent, j’ai du mal à déchiffrer les comportements, les attitudes, les regards des gens mais c’est normal et il ne faut pas avoir peur de s’y confronter, c’est comme ça qu’on apprend et qu’on peut comprendre. Pour le moment, ce ne sont que des bonnes surprises”

Elisa en compagnie de Chadia, son hôte au Maroc

Le voyage d’Elisa – Maroc, Côte d’Ivoire, Qatar, Egypte, Liban – permet ainsi aux étudiants d’aborder plusieurs disciplines de manière concrète : recherche documentaire sur chaque ville (population, langue, rôle économique et culturel), traitement dans les médias, pour inciter les élèves à recueillir les informations essentielles dans un article et d’en faire une synthèse orale… “Le grand lifting de Fès, ville impériale et capitale spirituelle du Maroc” (l’Express), “En Côte d’Ivoire, les obsèques marathon de DJ Arafat virent au spectacle macabre” (Le Monde),…

Les échanges se poursuivront tout au long du séjour, via des petits textes et des vidéo-conférences lorsque la wifi le permettra !

A l’issue du voyage, une exposition sera préparée par les élèves au sein du lycée, accessible aux collèges et écoles du secteur.