Solène, partie à la rencontre des Normands en Océanie et Asie du Sud-est, a notamment le plaisir de raconter son périple de manière privilégiée avec l’école élémentaire Castle Donington et le collège Marc Chagall de Gasny, dans l’Eure.

“Sur trois semaines, plus de 47 000 kms et 10 fuseaux horaires, il va falloir tenir le choc ! Je me sens prête et j’ai vraiment hâte de partager cette aventure avec les enfants de l’école élémentaire Castle Donington et du collège Marc Chagall de Gasny. Sans oublier mes élèves de section européenne qui sont très contents de me suivre également !”

Première mission, un skype avec les CM1 en direct de New Delhi, sa première destination !

“Trop chou de répondre à leurs questions sur ma journée, ils avaient justement travaillé le Taj Mahal dans la journée et sont impatients d’avoir mes impressions après ma visite prévue mercredi !”

L’idéal pour faire connaissance avec les élèves, qui ne verront Solène qu’à son retour… Des primaires plutôt motivés et curieux de découvrir la vie culturelle, les coutumes et les ressentis de Solène. “Est-ce que vous pouvez nous ramener une photo de l’Inde ?”, “Une photo de kangourou ?”, “Êtes-vous stressée pour votre voyage ?”,  “Qu’allez-vous faire pendant votre voyage en Inde ?”, “Quel temps fait-il ?”,  “Comment sont faites les maisons ?”….

Pour les plus grands, au collège Marc Chagall, c’est notamment le groupe CVC communication qui a la chance d’interagir avec notre Seinomarine, qui prévoit de leur rapporter plusieurs petites choses dans ses bagages… petite poterie, un programme télé, cartes postales montrant les paysages, la diversité des églises… sans oublier d’envoyer quelques photos de Normands, d’un kangourou… et d’avoir, si la wifi le permet, des échanges réguliers !

Voici notamment quelques questions élaborées par les élèves et leurs enseignants pour découvrir, avec Solène, les Normands qu’elle rencontrera :

– Quels avantages/inconvénients à habiter et travailler là-bas ?
– Dans tel pays, y a-t-il des écoles ? Des écoles françaises ?
– Avez-vous de la famille là-bas ?
– Quelle est la nourriture typique ?
– Les habitants ont-il beaucoup de pouvoir d’achat là-bas ?
– Les salaires sont-ils équivalents à la Normandie ?
– Quel est votre statut social dans tel pays ?
– Quel est votre parcours ?
– Quelle est la musique typique ?

“Le projet s’inscrit totalement dans l’axe 3 de notre projet d’établissement : développer les partenariats notamment culturels en tenant compte des spécificités locales, et développer l’ouverture à l’international (…) L’idée est de développer la curiosité des élèves, les ouvrir sur le monde, les mettre en lien avec des partenaires extérieurs à l’établissement. Leur montrer, ainsi qu’à leurs familles, que la mobilité est non seulement possible mais enrichissante et formatrice.”