CHAQUE JOUR (OU PRESQUE), RETROUVEZ SUR LE BLOG UN APERÇU IN ET OFF DU PÉRIPLE NORMANDS AUTOUR DU MONDE 2. ON VOUS DONNE RENDEZ-VOUS EN FIN DE JOURNÉE POUR SUIVRE LES AVENTURES, ANECDOTES ET SURPRISES DE THÉO, ÉLISA, JEAN-CHARLES, MATHILDE ET SOLÈNE  !

 

Que préférera Solène : l’Australie ou la Nouvelle-Zélande ?

Hier en Australie, aujourd’hui en Nouvelle-Zélande, Solène est particulièrement heureuse de revoir la ville de Brisbane qu’elle a visitée il y 5 ans.

” Foodcourt, Coles et Woolworth pour acheter de la vegemite (❤) et des tim-tam. C’est ça l’Australie ! “

C’est une Cherbourgeoise que Solène rencontre à Brisbane. Juliette y vit depuis un peu plus d’un an, au départ en Working Holiday Visa puis désormais en Student Visa pour apprendre la cuisine.

« C’est le seul moyen qu’elle ait trouvé pour rester dans cette ville qu’elle adore ! »

A Auckland, Solène est accueillie par Marie et Sébastien et leurs trois enfants. La météo n’étant pas au rendez-vous, «la météo néo-zélandaise est comparable à la Bretagne sous stéroïdes », nos Normands prennent le temps de faire connaissance et d’échanger autour de différents sujets : les voyages, la culture française et l’intégration avec les « kiwis » (surnom des néo-zélandais).

Qu’importe la météo, au programme de notre aventurière demain : vadrouille avec Julian, un Normand originaire de Rouen qui habite à Auckland depuis 5 ans, son pays d’adoption maintenant.

On a hâte de découvrir tes belles photos Solène et tes impressions. Il est possible que tu aies le coup de cœur…

 

Théo : « le pied visuel »

Théo, encore sur son petit nuage, réalise un nouveau rêve après Los Angeles : Chicago.

« Bonjour Chicago…est-ce que je peux vous dire que c’est également un rêve d’enfant que d’être ici parmi tous ces buildings et autres monuments iconiques ? Oui ! »

Sur place, Véronique se fait le guide de Théo et l’emmène voir des lieux emblématiques de Chicago tels que le loop (métro aérien de la ville) ou la Cloud Gate surnommée le « bean » par tous les touristes. Notre jeune aventurier se laisse porter par le flux de la rivière de Chicago, le temps d’une excursion en bateau, pour découvrir la ville d’un autre point de vue.

« Entre les ponts, les bâtiments, les lieux de tournages connus, les reflets du soleil sur les façades enfin bref le pied visuel des yeux ! ».

 

Ultime étape pour Mathilde : Taïwan

Dernière matinée à Shanghaï pour Mathilde, ravie de son séjour !

Reconnaissante, elle redécore la table de ses hôtes avec de petits cadeaux normands « tellement rien par rapport à leur gentillesse » !

Une dernière rencontre plus tard avec Fabien qui travaille dans une agence de com en Chine, Mathilde prend le Maglev, une ligne ultra rapide qui pousse jusqu’à 300km/h, parfois même 400. « En 6min montre en mains, je suis à l’aéroport. »

 

Arrivée à Taipei, elle pose ses valises chez Erika, installée depuis 8 ans à Taïwan et professeur de français.

En compagnie d’un ami d’Erika, Alexis, Mathilde expérimente la cuisine taiwanaise :

« Mis à part le fait que j’ai failli mourir en mangeant du Gingembre, c’était plutôt très bon ! »

Notre Normande autour du monde s’acclimate donc très vite et est prête à vivre à fond l’ultime étape de son voyage.

 

Fraîcheur et expatriés à Oslo

A Oslo, si Jean-Charles trouve que les températures se rafraîchissent sérieusement, il n’en est pas moins heureux de revoir ou faire la connaissance de Normands : Tony, rencontré la veille, Nicolas, tombé amoureux d’une Norvégienne lors d’un séjour en couchsurfing et depuis 3 mois papa d’un petit Théo, « jeune norvégo-normand ! » et Brus, expatrié en Norvège depuis 18 ans.

Brus est arrivé à Olso en 2001 et travaille à Lysaker où se trouve le siège de son entreprise “Akastor”, spécialisé dans le secteur pétrolier. Après une visite de l’entreprise où les « conditions de travail sont top, des bureaux vides à 16h30 max, des salles de sport à profusion… », direction le fjord où beaucoup de salariés se baignent chaque jour sur le temps du midi.

Pour terminer la journée, Jean-Charles opte pour une visite au muséum d’histoire naturelle d’Oslo, « ce type de musée que je ne rate jamais quand je suis à l’étranger tant j’adore ça ! ». Ricardo a l’air aussi d’aimer ça !

 

 

Elisa, quant à elle, tente de retrouver une connexion Wifi pour nous résumer son incroyable journée ! Mais, vous pouvez en attendant visionner sa vidéo qu’elle a réussi à nous envoyer : https://www.youtube.com/watch?v=mC23CSkoXJQ