CHAQUE JOUR (OU PRESQUE), RETROUVEZ SUR LE BLOG UN APERÇU IN ET OFF DU PÉRIPLE NORMANDS AUTOUR DU MONDE 2. ON VOUS DONNE RENDEZ-VOUS EN FIN DE JOURNÉE POUR SUIVRE LES AVENTURES, ANECDOTES ET SURPRISES DE THÉO, ÉLISA, JEAN-CHARLES, MATHILDE ET SOLÈNE  !

Commençons par un petit rappel : Mathilde est à Pékin, Solène à Phnom Penh, Elisa à Doha, Jean-Charles à Berlin et Théo à Querétaro. A mi-parcours et après 10 jours de voyages, de belles rencontres, d’échanges, ils continuent d’en prendre plein des yeux.

Black mirror, une ville sous contrôle

Mathilde est arrivée à Pékin dans cette ville immense et déroutante, où il est difficile de se débrouiller par soi-même, entre la barrière de la langue, les avenues impressionnantes, le contrôle systématique des sacs même dans le métro, et le sentiment d’être constamment sous surveillance.

« Première fois aussi que je me sens déboussolée et perdue dans les rues. Je me sens toute intimidée, j’ai du mal à garder mon appareil photo en main, et j’avoue que je n’ai pas fait beaucoup d’images aujourd’hui… Si ce n’est aucune. La présence des caméras partout, des policiers en uniforme et la surpopulation dans les rues me stresse. »

Un choc culturel pour notre jeune normande qui peine à trouver sa place et à s’orienter. Les différentes rencontres de la journée lui ont apporter plus de précision sur la manière d’appréhender la ville:  Clémence « amoureuse de la Chine et juriste de profession », Sacha « étudiant à Science Po Rennes et en apprentissage intensif du mandarin » et Philippe Righini à l’ambassade de France.

« il me dresse un portrait de la Chine et deux sentiments me viennent à l’esprit. La fascination d’abord. Pour la croissante fulgurante de ce pays, ces investissements dans les routes, les transports, l’intelligence artificielle, la question de la sécurité, le quotidien facilité par la livraison à toute heure.. Et en même temps, je suis effrayée. La politique, la censure, le fait que la Chine se referme de plus en plus sur elle-même et laisse peu de place aux étrangers. »

Verdure dans la jungle urbaine de Phnom Penh

Malgré le peu de parcs et d’espace verte de la ville, Solène découvre deux lieux calmes et paisibles où se ressourcer. La journée commence à l’ambassade de France qui possède le « plus grand parc de la ville ».  Philippe Baudry, originaire de la Manche, travaille ici depuis 1 an.

« Il a adoré le projet normand autour du monde et est partant pour le pique-nique pour la paix en juin prochain. Il a déjà trouvé un lieu, et Arthur est partant pour le côté cuisine évidemment. »

Petite touche normande supplémentaire avec Alexia, « enseignante de SVT au lycée français depuis 2 ans » et Maïwenn, qui entament leur troisième année à Phomn Penh.

« J’ai ensuite visité le temple Wat Phnom, un des rares écrins de verdure de la ville avec un temple bouddhiste d’une beauté incroyable, et de nombreuses statues très riches grâce aux offrandes. »

Une bonne nuit de sommeil l’attend…

L’aventure continue…

C’est « Un séjour court mais intense » qui prend fin pour Elisa. Elle quitte avec un pincement au cœur ses hôtes de Abidjan, Vincent et Cynthia, pour prendre la direction de Doha.

« Leurs 3 filles m’ont fait de gros câlins, peut-être même plus à Croquette qu’à moi d’ailleurs. Cynthia m’a glissé avant de partir : que Dieu te bénisse. La famille est chrétien protestante et pratiquante, comme de nombreux ivoiriens. Ça se perçoit très vite notamment parce qu’à la radio il y a beaucoup d’émissions, de chansons qui font référence à la religion, c’est presque un phénomène de mode. Je ne sais plus si je vous l’ai dit mais ils font aussi la prière au début des repas. » 

Et nos deux garçons dans tout ça ?

Encore de belles rencontres, images et découvertes pour Théo au Mexique… En 24h, il part à la rencontre du consul de France dans un bâtiment impressionnant, découvre une école de l’alliance française, organise une soirée normande et assiste à un combat de lucha libre, le catch local très apprécié par les mexicains. Ici c’est un vrai rituel, pour faire triompher le bien sur mal.

Jean-Charles est quant à lui fraîchement arrivé à Berlin, le début d’une nouvelle aventure… On vous en dira plus demain !