Chaque jour (ou presque), retrouvez sur le blog un aperçu in et off du périple Normands autour du monde. On vous donne rendez-vous en fin de journée pour suivre les aventures, anecdotes et surprises de nos 5 voyageurs !

« Bien arrivé ! »

C’est la phrase qu’on préfère à Normandie Attractivité en ce moment. Et le mieux, c’est quand c’est accompagné du complément : « avec mon sac ». Sur qui le sort est-il tombé aujourd’hui ? Sur Vincent, à qui les transports russes ne réussissent pas ! Après avoir eu un changement de vol, ce sont les bagages de tous les passagers de son avion qui sont restés à Moscou… tandis que lui est bien arrivé à Saint-Pétersbourg. Son séjour moscovite l’a amené à rencontrer Quentin, Normand expatrié qui a construit sa vie en Russie. Homme de réseau, Vincent a aussi profité de son étape pour partager un apéritif virtuel avec ses amis du Réseau normand de Paris.

Les Normands sont partout (si si)

A quelques kilomètres (à peine) de là, Aude a rencontré Nathanaël, qui a grandi à côté de Rouen.

L’occasion de discuter longuement. Suffisamment pour rater le dernier métro et faire Dubaï by night en taxi – la ville est trop grande pour la traverser à pied. C’est pourtant une ville nouvelle, bâtie au 20e siècle, et qui a bien grandi depuis.

« Dernier jour à Dubaï avec la visite du fort Al Fahidi, le plus vieux bâtiment de la ville. Ce qui n’est pas rien pour une ville sortie de terre au siècle dernier »

Dans quelques heures, Aude testera les « cubs » de l’aéroport de Dubaï, avant un vol de nuit transcontinental pour atteindre l’Afrique du Sud.

La Grande Muraille (comme on la voit rarement)

En parlant de traverser un continent : Antoine a foulé la Grande Muraille de Chine ! 6 heures de marche pour une découverte incroyable, loin des touristes.

« La nature reprend ses droits sur la muraille ! Voici le genre de portion où nous sommes allés ! »

 

Gabi, oh Gabi !

Pendant qu’Antoine se dépense, Didrik ajoute une corde à son arc : il prend des cours de cuisine ! Les nems n’ont plus de secret pour lui. Il ne nous en a pas gardés, mais on espère avoir la recette à son retour…

Et entre deux nems, Didrik continue de promener sa vache un peu partout… C’est pour les enfants de l’école de Navarre, à Évreux, mais on sent bien qu’il aura du mal à s’en passer en revenant…

« Gabi ne cesse de faire chavirer les cœurs… »

Panama, ou comment relativiser le décalage horaire…

Camille, enfin, a passé un bon morceau de journée en avion. Une épreuve toujours aussi difficile pour elle, qui n’arrive pas à dormir dans son fauteuil !

Rio est une ville qui lui manquera, notamment sa cuisine (nos ambassadeurs ont la gourmandise en commun !). Si quelqu’un trouve une recette de mousse aux fruits de la passion, a priori, Camille est preneuse… (Dommage que ce ne soit pas un classique de la cuisine vietnamienne, Didrik aurait pu donner un coup de main !).

« Cette valise et son propriétaire partiront bien au Panama dans deux heures 😊 »

Camille est arrivée à Panama (avec ses bagages !), sous l’orage. Elle y rencontre des Normands (dont plusieurs habitent le même immeuble) et la vue est juste à couper le souffle !

« la vue depuis mon lit ! »

Et la voilà déjà repartie à la conquête de la ville, où elle se débrouillera avec son mélange d’italien/espagnol/portugais, elle qui a fait allemand à l’école…   Mais cela, on vous le montrera demain !

 

Anne-Sarah