Chaque jour (ou presque), retrouvez sur le blog un aperçu in et off du périple Normands autour du monde 2. On vous donne rendez-vous en fin de journée pour suivre les aventures, anecdotes et surprises de THÉO, Élisa, Jean-Charles, Mathilde et Solène  !

Les délices de Tokyo

“Et qui c’est qui est arrivée ? ENFIN…”  (5h52 à Tokyo)

Et voilà que se termine la mésaventure de Mathilde. Après avoir passé près de 24h bloquée dans l’aéroport de Tokyo (suite au passage d’un typhon) notre jeune Havraise parvient enfin à rejoindre l’appartement prêté généreusement par Charles, un Normand. Une douche, une petite sieste et c’est reparti… la véritable aventure peut commencer pour Mathilde qui a hâte de découvrir la ville.

« Konichiwa ! Première journée à Tokyo et quelle journée !  J’ai l’impression d’être à Disneyland pour adultes : des couleurs, des sons, des animaux Kawai, le paradis des adolescents ! J’en ai profité pour rejoindre Chloé, une Caennaise en vacances. Le hasard fait bien les choses, elle travaille dans le monde du voyage, à l’aéroport de Caen comme agent de passage ! »

Entraînée par le « balai touristique des rickshaw », Mathilde rentre dans la valse des visites, au temple de Sensoji, puis découvre l’arrondissement du Shibuya « avec le plus grand passage piéton du monde ! »

À la conquête de New Delhi

Petite nuit également pour Solène qui se lève tôt pour déjeuner avec son hôte, Rhadika. L’impatience et l’enthousiasme sont toujours là pour partir à la découverte de la ville et nous faire voyager.

« Après 12 km dans les différents quartiers de la ville, mes sens n’en reviennent pas : les rues sont tellement hautes en couleur, des odeurs d’épices, d’encens si différentes au marché du vieux Delhi en tentant de se frayer un chemin parmi la foule, et les bruits … un concert de klaxons à chaque coin de rue ! »

La jeune Seinomarine tend l’oreille pour débusquer le Normand qui se cacherait dans cette foule épaisse et mouvante, pas évident au milieu de ce « concert de klaxons ».

Dès demain, elle rencontrera Gwladys, sa première normande, dans son restaurant préféré.

Une journée bien chargée qu’elle s’est empressée de partager par Skype avec la classe de CM1 du collège Marc Chagall à Gasny, l’un des établissements partenaires de l’opération, situé dans l’Eure.

« Trop chou de répondre à leurs questions sur ma journée, ils avaient justement travaillé sur le Taj Mahal dans la journée et sont impatients d’avoir mes impressions après ma visite prévue mercredi 🙂 »

Un voyage bercé par les coutumes locales

Après Casablanca, direction Fès pour Elisa… 4h30 de train, accompagnées de belles rencontres. « Des Marocains adorables avec des discussions vraiment fortes sur la religion, pour finir par être récupérée par des gens ultra chaleureux et me faire embarquer sans trop comprendre. »

Le dépaysement est total pour notre jeune Normande.

« Personne n’est déjà venu en Normandie et peu de gens connaissent, j’ai donné ma carte à tout le monde pour qu’ils viennent découvrir ^^ peut-être de futurs ambassadeurs ! »

Emmenez-moi….

Un dépaysement ressenti également par Théo, fraîchement arrivé à Buenos Aires qui s’amuse de la patience de ses habitants, et de son espagnol un peu oublié…

« Ok, premier contact établi, la barrière de la langue est là…je traîne un espagnol rouillé et pas fluide pour un peso. Mais je me rassure, en fait ils n’ont pas le même espagnol que nous (la phrase du mec qui ne veut pas avouer son niveau ridicule)… j’ai appris qu’ils ont leur propre façon de parler, leur propre espagnol, si on doit résumer…leur propre patois finalement. »

Ouf, des Normands… Théo arrive chez Aurélia et Thomas vers 13h10. Après une bonne douche, ils prennent la direction du consulat pour rencontrer le consul général, M. Bouchard, qui semble « intéressé et réceptif à la démarche »

Puis il part à la rencontre de Manon, originaire d’un petit village à côté d’Etretat, avec qui il déguste le Maté et qui l’initie au rituel d’intégration.

« On boit dans une sorte de tasse en bois ornée de cuir puis on passe à son voisin et ainsi de suite… le calumet de la paix façon Argentine. C’est une aventurière, elle part pour un voyage en stop en direction d’Ushuaia, en passant par le Chili. (…) Elle donne la pêche cette Normande, une dose de boost rien qu’en l’écoutant…ou alors c’est le maté qui agit 🤔 »

L’auberge espagnole

Pour Jean-Charles aussi les rencontres avec les Normands s’enchaînent, plus intéressantes les unes que les autres. Il est hébergé par Ivàn, « un franco-espagnol qui a vécu ses 19 premières années près de Rouen ». Ce passionné de Barcelone lui fait une visite guidée digne de ce nom.

« C’est la première fois que j’ai la chance d’avoir un guide, et 5 étoiles en plus ! (…) Ivàn adore le Barcelone qui sort des sentiers battus par les touristes, j’ai donc profité d’une visite mélangeant cartes postales & tranches de vie barcelonaise. »

Puis interview de Jade « dont il partage l’année de naissance (1995) », et de Charlène, originaire de Granville et de Courseulles….

Allez, je ne vous en dis pas plus et vous invite à découvrir la vidéo de Jean-Charles ici !!