“Ce que j’ai bien aimé à Shanghai ? L’impression d’être dans un autre monde. Un mélange entre la Chine, les États-Unis, l’Europe… C’est sans doute du à son histoire de colonisation – et peut-être ce qui l’a préservée selon certains expatriés rencontrés – et son image de ville monde. Il n’y a qu’à se balader sur la promenade du Bund pour constater l’influence européenne et américaine. De l’autre côté, on voit au loin la skyline se dessiner et elle me plaît, justement parce qu’on y trouve plusieurs influences”

“Pas de “différences” notables entre Pékin et Shanghai, c’est juste que la communauté d’expatriés étant plus importante, on peut davantage s’en sortir à Shanghai sans parler le mandarin. Je trouve que la vie est plus “facile”, de part ce côté international, et l’ambiance est moins lourde, sans doute parce que tout le côté politique et gouvernement est à Pékin. Mais on est tout autant bloqué par les réseaux sociaux, on est contrôlé de la même manière… (…)

 

“Tous les côtés fascinants de Pékin se retrouvent à Shanghai. C’est vraiment une ville business, et c’est la première fois que dans les expatriés rencontrés, j’ai vraiment parlé des possibilités économiques et marketing de la Chine, avec de vraies possibilités de s’enrichir rapidement.”

la Concession française, un quartier marqué par les allées de platanes

Yuyuan Garden, un quartier totalement reconstruit sur le modèle des traditionnels villages d’eau chinois