Yamoussoukro, capitale politique de Côte d’Ivoire

“Yamoussoukro, la capitale politique et administrative de la Côte d’Ivoire, à 3h d’Abidjan, où se trouve la plus grande basilique au monde (…) absolument sublime ! (…) C’est la basilique catholique Notre Dame de la Paix dédiée à la vierge Marie. Elle a été construite par le premier président de Côte d’Ivoire Félix Houphouët-Boigny en 1983. C’est la société Eiffel qui a réalisé le dôme le plus grand jamais construit et les immenses vitraux ont été faits à Rouen. C’est un lieu de pèlerinage pour beaucoup de personnes. (…) Yamoussoukro est également une ville où se trouve les plus grandes écoles d’ingénieurs de Côte d’Ivoire, les campus sont immenses et magnifiques. (…) Les présidents résident quand même à Abidjan où tout se passe. Des énormes routes ont été construites mais sont complètement laissées à l’abandon, c’est impressionnant. Cette ville a été désignée capitale par le président fondateur de la république de Côte d’Ivoire.”

Spécialité(s) ivoirienne(s)

“l’attiéké, une spécialité ivoirienne à base de manioc que nous avons mangée avec des plats en sauce poisson et poulet principalement.”

 

“Nous sommes ensuite allées manger entre filles dans un restaurant au bord de la lagune Ébriée, à l’Embarcadère où le challenge m’a été donné de goûter ces fameux escargots. Verdict : très bien cuits et pas du tout caoutchouteux mais … pas vraiment à mon goût, on m’avait prévenue”

 

Marché de Belleville

“Le marché ouvre tous les jours comme la plupart des marchés en Côte d’Ivoire puisqu’ils sont beaucoup plus nombreux que les échoppes. Là-bas, on peut trouver de la nourriture, des bijoux et des pagnes, ces tissus colorés qui servent à faire les vêtements que l’on trouve partout en Côte d’Ivoire et plus généralement en Afrique sub-saharienne. En Côte d’Ivoire tout le monde parle le français mais la langue parlée pour le commerce et que l’on retrouve donc au marché, c’est le Dioula que tous les Ivoiriens ne comprennent pas.”

Vie locale

“Ce qui est très frappant c’est la pauvreté dans les rues, il y a beaucoup de déchets et de pollution, tout ça contraste énormément avec le fait que les gens sont très beaux et tous apprêtés. Les femmes sont coiffées, maquillées et portent ces très beaux vêtements de toutes les couleurs”