“L’influence vient de partout. A certains moments, je me promenais dans un quartier et je me disais “ok, là je suis à Tokyo”. Certains quartiers font davantage penser à l’Europe, d’autres aux États-Unis… C’est assez rigolo. Et puis c’est surtout l’endroit où j’ai pu prendre de la hauteur et photographier le haut de la tour 101, plus grosse tour de la ville, avec le coucher de soleil et la ville éclairée. C’est cadeau !”